Le parc national de Corcovado.

Péninsule de Osa, Costa Rica.

tapir penisule de Osa, Costa RicaEn découvrant pour la première fois la péninsule de Osa, un visiteur effectuant un séjour sur mesure au Costa Rica, aura l’impression d’entrer dans un autre monde.
Si les plages, les volcans, les forêts du Costa Rica apportent une atmosphère irréelle a ce pays, la péninsule de Osa et le parc national de Corcovado, spécialement, apportent un dépaysement total, un émerveillement pour les yeux, des parfums uniques et des sonorités mystiques.
Le séjour sur mesure au Costa Rica vous emmènera dans cette régions du Pacifique éloignée et délimitée par la péninsule de Osa. La forêt tropicale encore presque intouchée, est le biotope de plus de 700 espèces d’arbres, 129 espèces de mammifères, 365 espèces d’oiseaux et plus de 6000 types d’insectes.
Quatre espèces de singes natifs du Costa Rica vivent dans cette région. Le singe a face blanche ou capucin, le singe hurleur ou mono Congo, le singe Araignée et le singe écureuil qui est quant à lui en voie d’extinction. Un séjour sur mesure au Costa Rica vous permettra d’observer les singes dans toute l’étendue du parc national et au-delà. Ils sont visibles plus aisément de décembre a avril.
Les paresseux plus difficiles a voir car se confondant très bien avec la végétation sont relativement nombreux. Des boules de poils gris beige apparaitront le plus souvent dans les arbres appelés Guarumo (cecropia) dont les feuilles font le délice des paresseux.
Le tapir est presque impossible à observer. En danger d’extinction, cet animal qui pèse parfois plus de 250 kgs a une apparence de cochon avec une tète rappelant plus ou moins un éléphant et des pates celles du cheval. Ce mammifère est le plus grand que l’on peut rencontrer dans la région, le plus souvent se reposant en bordure de rivière et jouant dans des marres de boue.
Les félins sont les plus rares et les plus furtifs. Un séjour sur mesure au Costa Rica vous permettra peut-être d’entre apercevoir un ocelot, un puma ou un jaguar. Il faudra être silencieux, patient et surtout chanceux.
Dans les eaux du parc national deux espèces de crocodiles et de requins partagent l’habitat du Rio Corcovado et de son embouchure. Comme toujours au Costa Rica et selon les recommandations qu’un séjour sur mesure au Costa Rica pourra vous apporter il faut être prudent en bordure de rivière et bien observer les rives de cette dernière afin d’éviter de mauvaise surprise.