Après des années de demandes et d’attente de la part des résidents, des agriculteurs et des opérateurs de tourisme, Monteverde va enfin pouvoir être rejoint par une route totalement refaite.

Selon un récent article de Roberto Portuguez publié par le quotidien La Prensa Libre, le Ministère des Travaux Publics et des Transports (acronyme espagnol: MOPT) a donné le feu vert à un projet de route qui mènera jusqu’à la Réserve de Monteverde.

La Réserve de Monteverde est une destination majeure pour l’écotourisme et la recherche scientifique et biologique au Costa Rica. Cette région contient une bonne partie de la biodiversité du Costa Rica.

 

La première phase du projet permettra de relier les villes de Guacimal à Santa Elena, où les pistes actuelles en terre battue sont difficilement praticables pour les automobiles classiques (non 4 roues motrices) pendant la saison verte (pluies). Le MOPT a envoyé la machinerie lourde dans la région et travaille d’ores et déjà sur les systèmes de drainage. Le but étant d’avoir toutes les communautés autour de Monteverde reliés par des routes goudronnées dans les prochaines années.