C’est un des “nouveaux” parcs nationaux du pays, puisqu’il a été déclaré Parc National en juillet 2005, quittant son statut de naturelle, Reserva de los Santos.

Le Parc s’étend le long de la rivière Savegre dans la partie haute de son bassin. Il culmine à 3190m d’altitude dans la cordillère de Talamanca. On y accède par la route interaméricaine, qui longe la cordillère, au km 80, tout près du Cerro de la Muerte, en prenant la direction de San Gerardo de Dota. Cette vallée a été découverte vers 1950 par deux couples d’aventuriers costariciens qui décidèrent de s’y installer et de former une communauté.

Le Parc National Los Quetzales couvre trois forêts et 14 écosystèmes, ce qui en fait un des endroits de plus grande diversité biologique que vous pouvez visiter dans le pays. La zone du Savegre contient 20% de la flore et de la faune du Costa Rica.

D’après plusieurs organisations ornithologiques, c’est l’endroit en Amérique Centrale ou on peut le mieux observer le Quetzal, le vert et le rouge, oiseau tropical rarissime,  coloré et doté d’une très longue queue.

D’autres animaux en danger d’extinction se trouvent dans cette zone tels le jaguar, le puma, le tapir, l’agouti paca.

Cet endroit de conservation très riche en biodiversité contient 25 espèces endémiques et 116  espèces de mammifères nichées dans ces différents écosystèmes montagneux.

Les différents Lodges ou hôtels que vous pouvez trouver dans cette zone, sont tous très liés à la conservation et à la sauvegarde de la flore et de la faune et mettent à votre disposition des guides expérimentés.